La jeune pousse d’entreprise de chaînes de blocs, Belfrics Group, se prépare pour un premier tour de financement

KUALA LUMPUR, Malaisie, 31 juillet 2019 /PRNewswire/ — Belfrics, une jeune pousse d’entreprise basée en Malaisie avec son réseau mondial d’échanges d’actifs numériques et ses solutions de chaînes de blocs autorisées, se prépare à lever 30 millions USD par le biais d’un 1er tour de financement. Belfrics, qui a déployé avec succès la première chaîne de blocs mondiale compatible au KYC (connaissez votre client), baptisée Belrium, a récemment publié sa 1re série de DAPP sur ladite chaîne de blocs.

Belfrics logo

Basée en Malaisie, la jeune pousse d’entreprise s’est développée de manière dynamique en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient. Elle est devenue la première bourse au Moyen-Orient à recevoir une licence de bac à sable de la Banque centrale de Bahreïn et à signer un protocole d’accord avec le gouvernement d’Andhra en Inde pour une solution de chaînes de blocs pour l’État.

Belfrics, qui a déployé la chaîne de blocs Belrium, une chaîne de blocs hybride privée et publique autorisée, résout le problème principal « Connaissez votre client », qui prévaut dans les transactions de chaînes de blocs. Belfrics affirme être la seule bourse capable de se conformer aux exigences des RGPD et du GAFI en matière de transformation des données dans la chaîne de blocs. La Belfrics Academy, la branche éducative du groupe, a récemment signé un protocole d’entente avec la DIT, une université technologique tanzanienne, afin de former leurs étudiants à la technologie de chaînes de blocs.

Le secteur du capital-risque a injecté plus de 4 milliards USD dans des projets de chaînes de blocs en 2018. La technologie des chaînes de blocs devrait être énormément adoptée ces prochaines années, preuve en est, les gouvernements légitiment lentement et régulièrement les actifs numériques et les banques et les géants des médias sociaux tels que Facebook, se lancent dans la cryptographie. La chaîne de blocs devrait rester le domaine de prédilection pour les investissements en capital-risque en 2019-2020.

Belfrics, qui a déposé des brevets pour la solution KYC basée sur la chaîne de blocs et misé sur la chaîne de blocs, attend l’approbation réglementaire au Japon, en Espagne, aux États-Unis et au Mexique pour les licences de technologie financière. Le groupe est actuellement en discussion avec certains investisseurs institutionnels et a l’intention de clore le tour de financement avant la fin de cette année.

« La chaîne de blocs était et est toujours un concept naissant sur le marché. Tout le monde parle de la chaîne de blocs, mais seule une poignée d’entre eux comprend le véritable potentiel de la technologie. Nous avons combiné les marchés monétaires et l’espace technologique DLT pour développer des produits significatifs susceptibles d’avoir un impact sur l’autonomisation socioéconomique de la région où nous exerçons nos activités », a déclaré Praveenkumar, fondateur et PDG de Belfrics Group.

Un récent rapport Gartner a classé Belrium, la chaîne de blocs développée par Belfrics, parmi les 10 premières chaînes de blocs à avoir des projets concrets. L’année 2020 sera une année décisive pour les jeunes pousses d’entreprise de chaînes de blocs dans la mesure où elles seront suivies de près par les médias et les investisseurs mondiaux pour produire des résultats.

De plus amples informations peuvent être obtenues auprès de press@belfrics.com.

Logo – https://mma.prnewswire.com/media/816703/Belfrics_logo.jpg